Savoir identifier les bons hashtags pour votre community management

Avant de poster une publication sur les réseaux sociaux je recommande de suivre le processus CHIDI. Une étape de ce processus consiste à ajouter des hashtags à vos publications.

La question est : Comment reconnaitre un bon hashtag?

C’est l’objet de l’article d’aujourd’hui.

Note

Je vais me concentrer sur Instagram dans cet article. Car il s’agit de la plateforme sur laquelle – à mon avis – qui connait la plus grand croissance en popularité et sur laquelle l’intégration des hashtags est la plus avancée :

  • Vous pouvez utiliser jusqu’à 30 hashtags par publication et 10 par story
  • Vous pouvez suivre les hashtags comme vous le feriez pour des comptes

En gros, les hashtags sont une composante essentielle de votre croissance sur Instagram.

Cependant, les principes que j’aborde ici sont tout aussi pertinent pour d’autres plateformes qui autorisent l’utilisation de hashtags.

 

Les hashtags représentent une partie importante de votre gestion de communauté en ligne. Utiliser les bons hashtags permet d’augmenter la visibilité de vos publications et potentiellement, d’acquérir de nouveaux abonnés.

La plupart des réseaux sociaux ne cessent de peaufiner leur algorithmes pour s’éloigner des fils d’actualité chronologiques et se rapprocher d’un modèle qui vous présente en priorité du contenu qui est plus susceptible de vous intéresser. Le résultat est que ces changements ne cessent de réduire la portée organique des créateurs de contenu. Ajoutons à ça le fait que chacune de ces plateformes est inondée de contenu. Il existe un grand nombre de techniques pour contourner donner un coup de pouce à vos publications et améliorer votre portée organique. Les hashtags représentent une tactique parmi tant d’autres.

Savoir reconnaitre les bons hashtags

Rappelons qu’un hashtag est une sorte de mot-clé que vous utilisez sur les réseaux sociaux pour que les utilisateurs de la plateforme trouvent votre contenu. Son principe est très similaire aux mots-clés sur les moteurs de recherche. Tout comme sur les sites web, les hashtags varient en qualité et attirent des personnes très différentes.

Votre objectif est de choisir les hashtags qui vont vous aider à maximiser votre engagement (mentions j’aime, partages, commentaires etc.) et augmenter votre influence (nombre de followers et conversations positives)

Lorsqu’on essaie de faire croître un compte sur les réseaux sociaux, ce n’est plus suffisant de produire du contenu de qualité. Il faut aussi le rattacher à une histoire. Cette histoire correspond par exemple à la description sur Instagram.  Ensuite, il faut promouvoir ce contenu auprès d’une audience cible. 

Selon Track Maven, les publications Instagram avec 9 hashtags génèrent 2,5 fois plus de mentions J’aime et de commentaires que celles qui n’en n’ont qu’un. Tweeter

En gros, un hashtag qui vous aide à augmenter votre engagement et votre influence est celui qui :

  • produit un volume de publications intéressant sans être trop générique
  • propose du contenu de qualité
  • génère des interactions d’une communauté engagée
  • n’est pas rattaché à du spam
  • fait partie d’un écosystème de hashtags qui le complémentent.

cinq caractéristiques d'un bon hashtag

Un bon hashtag produit un volume de publications intéressant sans être trop générique

Résistez à l’envie de vous limiter aux hashtags trop populaires

Si votre objectif est d’augmenter votre visibilité et vos interactions, votre premier instinct sera d’utiliser des hashtags très populaires. Même si cela peut paraitre contre intuitif : 🚫 NE LE FAITES PAS 🚫

Un hashtag est populaire lorsque beaucoup de gens qui l’utilisent (et le recherchent). Les hashtags #love #voyages #amour en sont un parfait exemple. Certes, lorsque vous utilisez un tel hashtag, le nombre d’impressions (nombre de fois qu’on voit votre publication) peut augmenter de façon exponentielle.  Le mot-clé ici c’est PEUT. Ce n’est pas garanti.

Plus un hashtag est populaire, plus la concurrence est rude et plus ce sera difficile de vous démarquer des autres créateurs de contenu. Tweeter

Prenons un exemple :

Vous êtes en train de regarder l’épisode final de Game of Thrones au moment où il est diffusé. Vous effectuez une recherche du hashtag #GameOfThrones et publiez un tweet.  Vu le volume de tweets que les fans postent au même moment que vous, il ne faudra que quelques secondes pour que votre tweet soit poussé plus bas dans le fil d’actualité. Combien de personnes pensez-vous auront eu la chance de voir votre tweet voir passer ? Pas beaucoup en effet.

Dans le même ordre d’idée :

Tailwind estime qu’il faut environ 3 minutes pour qu’une publication Instagram qui a été postée avec un hashtag qui compte 10 millions de publications soit poussée en dehors des 9 publications les plus récentes. Tweeter

Par conséquent, pour que votre publication devienne virale lorsque vous utilisez seulement des hashtags populaires, vous avez besoin d’un sacré coup de chance : que des milliers d’utilisateurs recherchent ces hashtags exactement au moment où vous appuyez sur le bouton PUBLIER.

Choisissez des hashtags moins génériques

En général, les hashtags les plus populaires sont assez génériques. C’est le cas de #love qui est, depuis quelques années, le hashtag le plus utilisé sur Instagram.

Utilisez plutôt des hashtags moins populaires, plus spécifiques et qui regroupent un volume de publications intéressant. En général, ce type de hashtags ne comptent que quelques milliers de publications. Lorsqu’un hashtag a quelques milliers de publication ça envoie le signal d’une part qu’il existe une communauté autour de ce hashtag car les gens l’utilisent. D’autre part, vous êtes moins stressés par le timing. En effet, pour ce type de hashtags, votre publication peut rester plus longtemps dans le top des publications récentes et par conséquent captiver une audience intéressée.

Vous devrez effectuer une recherche de hashtags pour identifier le volume de publications maximal qui vous convient. En général, les marketeurs estiment que 50 000 publications et moins sur Instagram est un volume acceptable. Ce volume varie bien évidemment selon la plateforme. Il vous faudra expérimenter par vous-même pour trouver ce qui fonctionne mieux avec votre marque.

Effectuez une recherche pour le hashtag que vous souhaitez utiliser. Regardez les publications les plus récentes et rafraichissez la page plusieurs fois pour voir si le top 3 change trop rapidement. J’ai fait l’expérience avec #Voyages. J’ai rafraichi mon écran toutes les 1-2 secondes et il a fallu moins de 15 secondes pour que le top 9 n’apparaisse plus sur mon écran.

exemple de ce qui se passe quand on cherche le hashtag voyages sur instagram

Si vous êtes une marque de produits capillaires et que votre cible est constituée de femmes noires qui s’intéressent à l’entretien de leurs cheveux naturels, il serait bon de considérer des hashtags tels que #CheveuxAfro et #CheveuxCrepus plutôt que #Cheveux.

Comparaisons des résultats des hashtags cheveux crépus et cheveux afros

Un bon hashtag propose du contenu de qualité

Une autre caractéristique d’un bon hashtag c’est de regrouper du contenu de qualité c’est-à-dire du contenu pertinent. Il n’est pas ambiguë. Les utilisateurs savent exactement à quoi il fait référence et l’utilisent correctement. Lorsque vous effectuez une recherche pour cet hashtag il est clair que les publications font référence à la même chose. Par ailleurs, le contenu qui est rattaché à cet hashtag est de qualité. Il y a donc des chances que les utilisateurs qui sont intéressés par ce thème le recherchent souvent. Sur Instagram, il y a même des chances que beaucoup d’utilisateurs le suivent.

L’exemple du hashtag #MDR (Mort de rire) est trop volatile pour susciter l’intérêt d’un utilisateur sur le long terme. Par contre #CitationDuJour propose du contenu de qualité.

Comparaison des résultats du hashtag mort de rire et citation du jour

Un bon hashtag génère des interactions d’une communauté engagée

Un hashtag permet vous aide non seulement à recevoir des interactions mais des interactions des bonnes personnes. Désolée, les interactions de robots, de personnes qui ne parlent pas votre langue ou qui n’ont rien à voir avec votre public cible ne comptent pas !

Encore une fois, il semble y avoir une corrélation entre la qualité du hashtag et sa popularité. Plus votre hashtag est spécifique, plus il s’adresse à une niche. Devinez quoi ? parce que le contenu est très spécifique à cette cible, elle est plus engagée. Certes, il y a moins de personnes qui recherchent ce hashtag parce qu’il est spécifique à une niche mais cet type de hashtags peut vous faire bénéficier d’un engagement bien après que vous ayez publié votre contenu.

Un exemple de mauvais hashtag serait #jeans sur Instagram. Il est beaucoup trop ambiguë et trop large. Trop de gens postent sous ce hashtag. Et ils postent tout et n’importe quoi.

À contrario, le rawselvedge est un type de jeans de très bonne qualité. C’est un hashtag qui est suffisamment spécifique (mais pas trop). Il comptabilise plusieurs milliers de publications et il regroupe une communauté de connaisseurs du jeans qui savent l’apprécier.

Comparaison des hashtags jeans et rawselvedge

Un hashtag performant n’est pas rattaché à du spam

Évitez les hashtags qui attirent les robots et les spammeurs

On a tous a un moment utilisé des hashtags du type #LikeForLike ou #FollowForFollow pour donner un boost à notre égo. Malheureusement ces hashtags nous font plus de mal que de bien. Ce sont les hashtags que les robots et les spammeurs ciblent en priorité pour identifier leurs potentielles victimes. Est-ce qu’en utilisant ces hashtags vous allez avoir des likes ? oui. Vous allez aussi voir un boost dans votre nombre de followers. La plupart du temps il s’agit de robots ou de spammeurs. À court terme, ça ne sert à rien d’avoir plein de robots qui vous suivent mais n’interagissent pas avec votre contenu. À moyen-long terme, votre nombre de followers va baissez parce qu’Instagram aura fermé ces comptes ou ils cesseront de vous suivre tout simplement.

Bref, tenez-vous loin de ce genre de tactiques pour booster votre engagement.

N’utilisez pas les hashtags bannis par Instagram

Au fur et à mesure qu’Instagram gagne en popularité, elle attire des spammeurs de plus en plus ingénieux. Pour les combattre, Instagram a développé des algorithmes anti-spam qui les permettent entre autres d’identifier les hashtags que les spammeurs utilisent le plus pour déverser leur contenu.

Par conséquent, Instagram peut bannir définitivement ou temporairement des hashtags pour combattre le spam. Par exemple, en 2018, on a banni temporairement #HappyThanksgiving.

Comment savoir si un hashtag a été banni ?

C’est difficile à dire puisque la majorité des hashtags qui sont bloqués ne le sont que temporairement.

Mais ce qu’il faut savoir c’est que dans la plupart des cas de figure, les spammeurs inondent les hashtags hyper populaires. Donc, ceux avec des millions de publications.

Vous pouvez aussi savoir si un hashtag a été banni en visitant certains sites web qui mettent à jour la liste noire d’Instagram.

Enfin, une façon de le découvrir par vous-même effectuant une recherche pour le hashtag. Par exemple, je viens de faire une recherche pour le hashtag #DM :

  • Les publications populaires apparaissent mais je ne peux pas suivre l’activité de ce hashtag
  • Les stories qui utilisent cet hashtags sont elles aussi masquées.
  • Instagram m’a affiché un message pour me dire que le hashtag a été désactivé dans l’onglet « récent »

Comparaison hashtag actif et banni

Vous voyez la différence ?

Qu’est ce qui arrive si vous utilisez un hashtag qui a été banni ?

Votre publication n’apparaitra pas dans les recherches pour cet hashtag. Donc en gros vous aurez utilisé un hashtag pour rien. Par contre, si votre publication comprend d’autres hashtags, elle apparaitra sur les recherches associées à ces autres mots-clés.

En tant qu’utilisateur, vous devez éviter d’utiliser les hashtags bannis sinon vous risquez d’être « shadow banned ». Le Shadow ban c’est quand Instagram va masquer vos publications des utilisateurs qui ne vous suivent pas si on se rend compte que vous avez utilisé des hashtags bannis à plusieurs reprises.

Il faut donc éviter que les algorithmes anti-spam ne vous associent à un robot. Une des façons consiste à ne pas utiliser des hashtags bannis trop souvent.

Utilisez des hashtags qui s’inscrivent dans un écosystème

L’idée ici est qu’un bon hashtag fait partie d’un ensemble de hashtags de popularité différente que vous pouvez utiliser en renfort. Si on reprend l’exemple de #CheveuxCrepus, vous pouvez utiliser d’autres hashtags de popularité différente pour ajouter du contexte à vos publications. Par exemple #CheveuxNaturels, #SoinsCheveux, #Cheveux, #Beaute, etc.

Conclusion 

Pour conclure, il semble y avoir une corrélation entre la popularité d’un hashtag et sa qualité mais un bon hashtag est celui qui vous permet de maximiser votre engagement et votre influence. Trouver les bons hashtags nécessite un travail de recherche dont nous parlerons dans un prochain article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.