Optimiser un article de blog pour le référencement naturel

Savais-tu que chaque minute, 3,8 millions de recherches sont réalisées sur Google (Source : SearchEngineLand)?

39% du trafic mondial provient des engins de recherche. Google à lui seul, représente 90% des recherches sur ordinateurs et plus de 80% sur mobile. Optimiser un site internet pour le référencement naturel est devenu nécessaire pour se faire voir sur le web.

Lorsqu’on a parlé des raisons d’avoir un blog, une des raisons étaient d’améliorer le référencement organique de ton site web. Aujourd’hui on va partager des astuces pour t’aider à optimiser tes articles de blog pour améliorer ton référencement naturel.

Une des façons les plus efficaces et durables d’augmenter la visibilité de ton site internet, c’est d’améliorer ton référencement naturel sur les engins de recherche. Sans contenu, les moteurs de recherche n’ont aucune idée de ce dont ton site web parle. Entretenir un blog est la façon la plus effective d’augmenter ta visibilité sur les moteurs de recherche sur le long terme. En effet, c’est à travers ton blog tu vas ajouter du contenu régulièrement. Plus tu as du contenu de qualité, plus tu as de chances de te « faire voir ». Les articles de blog par conséquent, contribuent à augmenter la quantité de contenu à indexer par les moteurs de recherche.

Comment les moteurs de recherche fonctionnent

Avant de commencer, rappelons comment fonctionnent les moteurs de recherche. Voici l’exemple de Google, le #1 de la recherche. La vidéo est en anglais mais tu peux activer les sous-titres en français.

https://www.youtube.com/watch?v=KzIaB64oxzs

Google met à jour son algorithme régulièrement. Aujourd’hui, le géant tient compte d’un grand nombre de facteurs pour déterminer les pages web dont le contenu est pertinent pour une recherche précise. Ils vont donc favoriser le contenu qui a une forte valeur ajoutée pour le lecteur en fonction du mot-clé qu’il recherche.

Le référencement naturel c’est quoi?

Le référencement naturel ou référencement organique ou SEO (Search Engine Optimisation) c’est l’ensemble des techniques qu’on utilise pour positionner un site web, une page web, une image ou une vidéo dans le top des résultats sur les moteurs de recherche pour un mot-clé ou une phrase clé précis. Plus une page se positionne en haut de la première page du moteur de recherche, plus elle a de chances d’obtenir des clicks et donc du trafic.

L’objectif de tout expert en SEO est de positionner une page web le plus haut possible dans les résultats des recherche pour un mot-clé ou une phrase-clé.

En moyenne, le premier résultat organique sur la page de recherche Google obtient 31.5% des clics sur ordinateur et 24,05% sur mobile. (Advanced Web Ranking) Tweeter

Par exemple, lorsque on recherche la phrase-clé « créer GIF photoshop », un de nos articles apparait en 6ème position sur la première page de Google. On va alors dire que l’article Comment créer un GIF animé avec Photoshop est bien référencé pour la phrase clé « Créer GIF Photoshop ».

Résultats de recherche pour le mot-clé créer GIF photoshop

Tout au long de cet article, on va se concentrer sur les 9 éléments les plus importants pour t’aider à optimiser tes article de blog. À la fin de cet article que vais te donner une astuce supplémentaire si tu utilises WordPress !

Optimiser un article de blog pour le référencement naturel – Éléments de recherche Google

Trouver un mot-clé pertinent

Avant de se lancer dans le vif du sujet, c’est important de mentionner qu’avant même de commencer à écrire ton article, tu dois penser :

  • Au sujet de l’article
  • Au mot-clé (ou la phrase clé) pour lequel tu souhaites positionner ton article sur les moteurs de recherche.

Idéalement, tu dois sélectionner un mot-clé pour lequel il y ait suffisamment de recherches sans être trop vague. Au lieu de choisir « Instagram » par exemple, il parler d’un sujet plus spécifique. Par exemple, si ton article parle des liens dans la bio Instagram, il vaut mieux optimiser ton article autour du mot-clé « lien dans la bio Instagram ».

Tu peux utiliser Google Trends pour estimer le volume de recherches pour ton mot-clé. Google Keyword Planner te permet aussi de trouver des idées de mots-clés, leur volume de recherches mais surtout des synonymes de mots-clés. N’oublie pas de te limiter aux recherches dans ta langue !

Une fois le mot-clé en poche, tu vas pouvoir optimiser l’article en suivant les règles suivantes :

1.    Choisir un titre qui incorpore le mot-clé

Le titre de l’article est certainement le facteur le plus important. C’est la première chose que les lecteurs potentiels voient lorsque Google affiche les résultats de recherche. C’est aussi la première chose que les robots regardent pour comprendre de quoi parle ton article.

Comment un résultat organique s'affiche sur Google

En plus, ce titre apparait aussi lorsqu’un lecteur partage la page sur les réseaux sociaux.

Partage d'un article de blog sur Twitter

Le titre va convaincre l’internaute de cliquer sur ton lien plutôt que sur un autre.

Les caractéristiques d’un bon titre pour le référencement naturel

Un titre optimisé pour le référencement organique :

  • est accrocheur: Il suscite la curiosité du lecteur et l’encourage à cliquer pour en savoir plus.
  • incorpore le mot-clé : Ce mot-clé doit idéalement apparaitre le plus tôt possible dans le titre.
  • ne dépasse pas 60 caractères. Idéalement, un bon titre comporte entre 50 et 60 caractères parce que Google va tronquer ton titre s’il est trop long.

Résultat de recherche organique Google où le titre est trop long

2.    Vérifier que le permalien soit compréhensible

Le lien internet ou permalien qui mène à l’article est aussi important. Un permalien efficace donne aux robots et aux humains une indication du contenu de la page. Par conséquent, le lien qui mène à l’article doit être compréhensible, autant pour les moteurs de recherche que pour les humains.

Au lieu d’avoir un lien du type : https://monsiteweb.com/123. Il vaut mieux avoir un lien de ce type. https://monsiteweb.com/ceci-est-le-titre-article

comment configurer les liens pour un meilleur référencement naturel

Pas besoin que ton permalien corresponde exactement au titre de ton article. Tu peux le modifier à ta guise. Par exemple, si on prend le cas de notre article sur les GIF et Photoshop. 

Nom de l’article : Comment créer un GIF avec Photoshop

Permalien de l’article : https://zenuacademie.com/content-marketing/creer-un-gif-anime-avec-photoshop-a-partir-dune-serie-dimages/

Les CMS comme WordPress génèrent des liens automatiquement à partir du titre de l’article. Mais tu peux modifier ce lien à ta guise.

Caractéristiques d’un permalien qui est optimisé pour le référencement organique

  • Le plus simple et court possible
  • Continent seulement des caractères minuscules.
  • Ajouter le mot-clé dans le permalien
  • Séparer les mots par un tiret plutôt que par un underscores (_).
  • Éviter les caractères spéciaux et les numérotations
  • On peut omettre les mots vides comme « de », « un », « le » etc.

Il faut bien choisir le permalien avant de publier l’article. Lorsqu’on modifie le permalien après avoir publié l’article, on court le risque de créer une erreur 404 si on oublie d’effectuer une redirection permanente. En effet, si on modifie le lien d’un article après qu’il ait été indexé par les moteurs de recherche, les utilisateurs qui cliquent sur le lien risquent d’atterrir nulle part. Souviens-toi que ça prend quelque temps à Google de réindexer tes pages.

Par exemple, l’article suivant avait un titre trop long. Il a fallu attendre environ une semaine pour que les changements qui nous avons effectué sur le titre apparaissent sur la page de recherche de Google.

Changement de la longueur du titre d'un article de blog sur Google

3.    Personnaliser la balise meta description

Tout comme le titre et le permalien, la balise meta description apparait sur la page des résultats de recherche des moteurs de recherche. Elle permet de donner un contexte au titre de l’article. Elle sert aussi à convaincre le lecteur de cliquer sur le lien. Une bonne description peut t’aider à améliorer ton classement sur les engins de recherche. Plus de personnes cliquent sur un lien qui mène vers ton article, plus cela envoie un signal aux moteurs de recherche que ton article est pertinent pour le mot-clé qu’ils ont recherché. Ceci résulte à un meilleur positionnement sur la page des résultats.

43% des gens cliquent sur un résultats simplement en se basant simplement sur la meta description (Source : Neil Patel) Tweeter
Ca peut arriver que les moteurs de recherche – et Google en particulier – affichent un extrait de l’article au lieu de la meta description que tu as choisie. On recommande quand même d’écrire une meta description qui soit concise et convaincante.

Comment optimiser ta meta description pour les engins de recherche ?

Une meta description optimale comporte entre 120 et 155 caractères. Google tronque les descriptions qui vont au-delà de 156 caractères. Il peut arriver qu’ils affichent une meta description plus longue, mais c’est rare.

Exemple de meta description que Google propose sur les résultats de recherche

Idéalement, tu dois essayer d’avoir une description qui est suffisamment longue pour donner du contexte sans dépasser les 156 caractères. N’oublie pas aussi d’ajouter le mot-clé dans cette meta description.

Utilise la meta description pour expliquer la valeur que ton article apporte à l’internaute qui effectue la recherche.

Conclusion sur les éléments qui s’affichent sur les engins de recherche

En conclusion, le titre, le permalien et la meta description représentent les trois premiers éléments qui sont importants à la fois pour les moteurs de recherche que pour les lecteurs. Ces trois éléments apparaissent sur les résultats de recherche. Ensemble, ils permettent aux lecteurs d’avoir une idée de ce dont ton article parle. C’est important que ces éléments soient clairs, compréhensibles, concis et pertinents pour convaincre les internautes de cliquer sur le résultat et atterrir sur ton article de blog.

Optimiser le corps de l’article de blog pour le référencement naturel

Maintenant qu’on a parlé des éléments qui apparaissent sur les résultats de recherche des moteurs de recherche, il est temps de se pencher sur les optimisations dans l’article en lui-même.

4.    Ajouter le mot-clé le plus tôt possible dans le corps de l’article

Le premier paragraphe d’un article est le plus important. Incontestablement, c’est lui qui va encourager l’internaute à poursuivre sa lecture. Le premier paragraphe aide les lecteurs à déterminer si ton article répond à son besoin ou non. Par conséquent, d’entrée de jeu, tu dois leur expliquer ce dont ton article va parler.

Le premier paragraphe est aussi important pour les moteurs de recherche. Ils s’en servent pour se rassurer que le thème dont ton article est le même que ce que ton titre, ton permalien et ta meta description suggèrent. C’est toujours une bonne idée d’ajouter le mot-clé dans la première phrase de l’article. Une des raisons est que les pages web peuvent prendre du temps à charger. En ajoutant ton mot-clé le plus tôt possible dans ton article, tu t’assures que les robots qui indexent ta page sachent rapidement de quoi il s’agit.

Utilise le premier paragraphe de l’article pour rappeler le sujet de ton article ainsi que les bénéfices que le lecteur tireraient en lisant l’article en entier.

Caractéristiques d’une bonne introduction

Lorsque tu écris ton paragraphe introductif, tu dois :

  • être le plus clair possible
  • présenter le message principal à retenir
  • faire attention au style
  • présenter la valeur ajoutée de l’article

5.    Ajouter le mot-clé dans les titres

Un article de blog qui est facile à lire est bien structuré. La meilleure façon de structurer un article c’est d’utiliser des titres pour séparer tes idées. La majorité des internautes scannent une page web avant de décider si son contenu vaut la peine d’être lu ou pas.

Un bon sous-titre résume l’idée principale du paragraphe qu’il précède. Il améliore non seulement la compréhension de l’article ainsi que sa présentation. Sans titre, un article de blog apparait comme un gros bloc de texte qui peut décourager les internautes à le lire.

Encore une fois, on recommande d’ajouter les mots-clés à certains de ces titres. Tu peux aussi ajouter des synonymes de tes mots-clés pour éviter d’être redondant. L’objectif est d’utiliser le mot-clé dans au moins dans 30% des titres tout en restant naturel.

6.    La longueur du texte de l’article de blog pour améliorer le référencement organique

Le type de contenu le plus facile à lire pour les robots demeure incontestablement le texte. Même la quantité de texte est important, la qualité de celui-ci l’est tout autant. C’est pourquoi la tendance est de poster des articles de plus en plus longs. Ces articles sont plus précis et plus complets pour traiter d’un sujet en profondeur. La longueur minimale recommandée pour un article de blog est de 300 mots.

Les articles les plus longs et qui vont en profondeur des choses génèrent 9 x plus d’opportunités que les articles courts. Source : Curata Tweeter Les sites web qui figurent sur la première page de Google comptent en moyenne 1 890 mots. Source : Small SEO Tools Tweeter

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles la longueur d’un article compte.

  • Premièrement, un article qui est trop court n’apporte pas forcément de valeur ajoutée au lecteur car il manque d’explications et d’argumentation.
  • Ensuite, plus ton texte est long, plus tu permets aux moteurs de recherche de comprendre le sujet dont ton article traite. Lorsqu’on publie un article plus long, on a tendance d’y ajouter du contenu varié tel que des images, des liens, des vidéos etc. Tous ces éléments permettent de maintenir le lecteur engagé et à rester plus de temps sur la page à lire le contenu.
  • Enfin, lorsqu’on écrit un article plus long, on augmente ses chances de se positionner sur les moteurs de recherche pour plusieurs mots-clés. Il peut s’agir de mots-clés synonymes ou de mots-clés connexes.
Comme on l’a déjà dit, la longueur du texte est importante mais la qualité de celui-ci est tout aussi importante. Lorsqu’on écrit des textes plus longs, il faut plus que jamais s’assurer que celui-ci est bien écrit, bien structuré et comporte du contenu original et varié.

7.    La densité du mot-clé est importante pour le bon référencement naturel

Relié au point précédent, la densité du mot-clé est aussi un facteur à tenir en compte. Rappelons que le mot-clé est l’élément principal que les moteurs de recherche regardent pour déterminer la pertinence d’un contenu en fonction d’une recherche. Si tu souhaites bien te positionner pour un mot-clé précis, tu dois donc utiliser ce mot-clé à plusieurs reprise tout au long de l’article.

Attention ! il ne faut pas forcément utiliser le mot-clé à tout va. Mais plutôt le positionner à des endroits stratégiques (au début de l’article, dans les titres et dans le corps du texte). L’utilisation du mot-clé doit être naturelle. Il faut absolument éviter de répéter le mot-clé trop souvent car les moteurs de recherche pourraient l’interpréter comme un bourrage de mots-clés. S’ils soupçonnent un article de faire du bourrage de mots-clés, ils vont le pénaliser dans leurs résultats.

C’est pourquoi on recommande d’avoir recourt à des synonymes ou même utiliser le mot-clé dans un ordre différent pour alléger le style.

8.    L’optimisation des images

L’optimisation des images pour le référencement naturel est étape à ne pas négliger.

En 2018, les recherches Google Images représentaient 22,6% de l’ensemble des recherches sur internet. (SparkToro) Tweeter

Lorsque tu optimises tes images pour le référencement organique, non seulement tu te donnes la possibilité d’ajouter des mots-clés pertinent dans tes images. Mais tu vas également augmenter tes chances de positionner tes images – et donc ton article – dans les recherches Google Images.

Le texte alternatif

Les images aident à faire passer des idées complexes. Elles rendent le texte plus attractif et attirent l’attention du lecteur. Les images sont essentielles à la fois pour la compréhension et l’esthétique d’un article de blog. Cependant, il faut savoir que les moteurs de recherche ne sont pas encore capables d’analyser les images avec autant de précision que le texte. C’est pourquoi, il faut optimiser tes images pour améliorer ton référencement naturel. La balise « Alt » ou texte alternatif représente la composante clé de cette optimisation.

  1. Elle permet de décrire le contenu de tes images pour t’assurer que les moteurs de recherche les comprennent et l’indexent correctement.
  2. Les fureteurs internet affichent le texte alternatif lorsqu’ils n’arrivent à charger l’image. C’est une façon de permettre aux utilisateurs de comprendre le contenu de l’image même s’ils ne la voient pas.
  3. C’est aussi une meilleure pratique d’ajouter ce texte alternatif pour améliorer l’accessibilité de ton site aux malvoyants.

Comment optimiser tes images pour le référencement organique ?

Premièrement, il faut afficher l’image dans les dimensions idéales. Ensuite il faut réduire son poids pour qu’elle télécharge rapidement. Puis, l’image doit avoir un nom descriptif. Enfin, tu dois lui donner un texte alternatif qui soit précis, compréhensif et idéalement comporter le mot-clé.

Pour savoir si ton texte alternatif est bon, tu devrais pouvoir imaginer l’image dans ta tête en fermant les yeux, si quelqu’un te le lisait. C’est aussi une bonne idée d’ajouter ton mot-clé dans le nom de l’image et son texte alternatif.

Tu peux visiter cette page pour en savoir plus sur l’optimisation des images sur le web.

9.    L’importance des liens

La dernière composante de l’optimisation d’un article de blog pour le référencement organique ce sont les liens. En SEO, les liens sont très importants car c’est grâce à eux que les moteurs de recherche découvrent du nouveau contenu à indexer. Lorsqu’une page récolte beaucoup de liens, ça envoie un signal aux engins de recherche que la page est importante et pertinente pour un sujet précisé

Il existe deux types de liens : les liens internes et les liens externes.

Les liens internes

Ce sont les liens qui renvoient à une autre page de ton site internet. C’est le meilleur moyen de diriger les internautes (et les engins de recherche) vers des articles ou des pages qui ajoutent de la valeur ou du contexte à la page actuelle. Lorsqu’on ajoute des liens internes à un article, ça permet non seulement aux engins de recherche et aux lecteurs d’accéder facilement à des pages qu’ils n’auraient peut-être pas visitées si on n’avait pas ajouté de lien. D’autre part, les liens internes aident aux engins de recherche de regrouper des pages web qui traitent du même thème.

Les liens externes

Les liens externes sont des liens qu’on ajoute à un article pour diriger le lecteur vers une page sur un autre site internet. Ajouter des liens externes aident le référencement organique parce que :

  • ça permet au lecteur de s’informer plus sur le sujet en lui recommandant des articles de qualité pour améliorer son expérience.
  • ces liens renforcent la crédibilité du site car ils servent à donner le crédit aux créateurs de contenu.
  • en « votant » pour le contenu d’un autre expert dans le domaine, on encourage d’autres créateurs de contenu à eux aussi ajouter des liens vers notre site. Dépendamment de la qualité de leur site, ceci peut résulter à un meilleur classement sur les recherches des engins de recherche.

Optimiser ses liens pour un meilleur SEO

  • Relie tes articles à du contenu sur le même sujet.
  • Essaie d’ajouter au moins un lien externe et un lien interne à tous tes articles.
  • Ajoute tes liens sur du texte riche en mot-clé comme dans l’exemple ci-dessous :

Exemple de comment ajouter un lien riche en mot-clé

Bonus pour les utilisateurs WordPress

Si tu utilises WordPress, je te recommande fortement d’utiliser l’extension Yoast SEO. Cette extension est essentielle pour t’aider à optimiser toutes tes pages et tes articles de blog. Elle rappelle chacun des principes dont on vient de parler et offre en plus plusieurs autres avenues d’amélioration :

  • La validation de ton style d’écriture.
  • Des recommandations pour optimiser ton article pour un meilleur référencement
  • Des recommandations pour rendre ton texte facile à lire
  • Validation que tu n’optimises pas plusieurs articles avec le même mot-clé.
  • Et bien plus !

En conclusion

Pour finir, souviens-toi que Google privilégie les pages qu’ils considèrent les plus pertinentes pour les utilisateurs. Autant d’un point de vue de la pertinence que du style. Lorsque tu écris un article de blog, tu dois d’abord le faire pour tes utilisateurs : tu dois écrire du contenu qui va créer de la valeur pour eux. Les optimisations dont on vient de parler sont des choses à garder en tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.