Comment créer une palette de couleurs harmonieuse

Maintenant que nous avons vu les principes de base de la théorie des couleurs et parlé du symbolisme des couleurs, il est temps de parler de comment créer des palettes de couleurs harmonieuses. Dans le tutoriel d’aujourd’hui, on va présenter sept techniques pour vous aider à construire des palettes qui influencent favorablement votre audience.

Si ce n’est pas déjà fait, je vous recommande de lire la série de tutoriels que nous avons publié sur la théorie des couleurs pour vous aider à développer votre identité et vos communications visuelles.

Créer une palette de couleurs : de la science, de la créativité et de la pratique

Créer une palette de couleurs est une science parce que vous devez d’abord choisir une couleur principale qui représente la personnalité de votre marque ou qui va vous aider à communiquer des émotions précises. Normalement, le choix de cette couleur s’appuie sur la psychologie des couleurs (comment les couleurs influencent nos comportements) et la symbolique des couleurs (à quoi votre audience principale associe la couleur que vous avez sélectionnée).

Créer une palette de couleurs harmonieuse demande aussi de la créativité notamment dans le choix des nuances, tons etc.

Si vous lisez cet article, vous devriez déjà avoir choisi une couleur qui va représenter votre marque et vous êtes à la recherche de couleurs avec lesquelles vous pouvez l’associer pour un maximum d’impact.

Enfin, dans ce tutoriel on va parler de schémas qui vous aideront à créer vos palettes. C’est à force de pratique vous allez intégrer ces schémas et bientôt, créer des palettes deviendront une seconde nature.

Pour un début, essayez autant que possible d’utiliser les schémas de couleurs standard. Avec l’expérience, vous pourrez transgressez ces règles et créer des palettes de couleurs personnalisées.

Combien de couleurs dans une palette ?

Techniquement, vous pouvez ajoutant autant de couleurs que vous pouvez ajouter à une palette. En général, les outils que vous allez utiliser sur le web ont une limite de 5 couleurs. J’ai rarement vu des palettes qui ont plus que 5 couleurs.

Une étude menée à l’université de Toronto démontre que la majorité des gens préfèrent des palettes qui ne comportent pas plus que 3 couleurs.

Autant que possible, essayez de vous limiter à 1 couleur principale, 2 couleurs secondaires. N’oubliez pas qu’ultimement, vous voulez que votre public associe une couleur à votre entreprise. Cela facilite la reconnaissance de votre marque.

Les schémas de couleurs les plus populaires

Avant de continuer, je prends pour acquis que vous avez mémorisé la roue des couleurs (aussi appelé cercle chromatique) qui comporte les 12 couleurs primaires, secondaires et tertiaires. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez lire notre article sur les bases de la théorie des couleurs avant de continuer ce tuto. Comprendre la roue est essentiel pour pouvoir comprendre les schémas suivants.

La rouge des couleurs

Les palettes monochromes

Les palettes monochromes sont constituées de tons, ombres et nuances différents de la même couleur. Ce type de palettes est la facile à composer. On l’utilise surtout pour :

  • créer des visuels simples, harmonieux et élégants.
  • renforcer l’identité d’une marque et mettant l’accent sur sa couleur principale.
  • créer un visuel minimaliste et laisser le contenu parler par lui-même.
  • être accessible aux personnes qui ne distinguent pas bien certaines couleurs.
Les palettes monochromes créent des contrastes subtils. Ce type de palette est adapté pour représenter des graphiques par exemple. Si vous recherchez un effet tape à l’œil, une palette monochrome ne serait peut-être pas un choix judicieux à moins que votre couleur de base soit vraiment vibrante.

Les couleurs complémentaires

Dans ce schéma, vous allez créer une palette de couleurs en combinant des couleurs qui sont situées à l’opposé de la roue des couleurs. En général, les palettes qui se basent sur le schéma complémentaire sont des palettes simples qui ne comportent que deux couleurs (les couleurs complémentaires) auxquelles on va ajouter des couleurs neutres comme le blanc ou le gris ou encore des nuances des couleurs principales.

Pour ne pas surcharger votre visuel, optez pour un fond d’écran épuré.

Choisissez une couleur principale et utiliser la couleur complémentaire seulement pour les éléments sur lesquels vous voulez attirer l’attention. Le site internet suivant utilise la couleur orange (complémentaire du bleu) pour attirer l’attention sur les boutons d’appel à l’action.

Exemple de site web avec une palette complémentaire : blue et orange
Page d’accueil du site web coschedule.com

Les couleurs analogues

Dans ce cas de figure, on va associer la couleur principale (la couleur dominante) à deux autres couleurs qui se sont les unes à côté des autres sur la roue des couleurs. C’est un type de palette qui ne produit pas beaucoup de contraste mais qui permet de créer des palettes harmonieuses.

Les couleurs triadiques

C’est lorsqu’on choisit des couleurs qui sont situées à distance égale dans la roue des couleurs, un peu comme si on voulait tracer un triangle. Ça permet de créer des palettes qui procurent à la fois du contraste et de l’harmonie.

Les schéma de couleur plus avancés

Ces types de palettes sont plus difficiles à construire et plus difficiles à identifier.

Les couleurs complémentaires adjacentes

Il s’agit ici de sélectionner une couleur et deux couleurs analogues de sa couleur complémentaire. Par exemple, si votre couleur principale est le bleu, sa complémentaire serait l’orange. Au lieu de choisir l’orange comme dans la logique complémentaire, vous allez associer le bleu aux couleurs situées de part et d’autre de la couleur orange.

Les couleurs complémentaires doubles (ou couleurs tétradiques)

C’est un schéma simmilaire au triadique sauf que cette fois, au lieu de tracer un triangle, on va combiner des couleurs en traçant un rectangle ou un carré en sélectionnant 4 couleurs qui représentent deux couples de couleurs complémentaires.

Complémentaires doubles rectangulaires

Roue de couleur avec le bleu, le vert, le rouge et l'orange mis en valeur

Complémentaires doubles carrées

Roue des couleurs avec l'emphase sur le bleu, le violet, l'orange et le jaune

Créer des palettes de couleurs personnalisées

Connaitre les schémas traditionnels vous aidera à comprendre comment combiner des couleurs pour attirer l’attention ou créer de l’harmonie. Ces schémas sont un point de départ. Rien ne vous empêche de créer des palettes qui s’éloignent de ces règles ou qui combine plusieurs principes.

Lorsque vous créez des palettes personnalisées garder certains éléments en tête :

  • Utilisez un maximum de 5 couleurs
  • Pensez à intégrer des couleurs neutres pour atténuer les gros contrastes (noir, blanc, gris etc.).
  • Faites attention aux tons, nuances et ombres des couleurs que vous choisissez. L’objectif est d’arriver à quelque chose d’équilibré.
Pour donner un coup de fouet à vos palettes monochromes et analogues, vous pouvez les associer à une couleur complémentaire. Cela permet d’avoir un visuel harmonieux tout en attirant l’attention sur des éléments importants avec la couleur complémentaire.

Vous pouvez aussi créer des palettes à partir de photos qui véhiculent les mêmes émotions que vous voulez communiquer. Si vous êtes curieux de savoir comment le faire, vous pouvez lire notre tutoriel sur comment créer une palette de couleurs à partir d’une photo.

Voila !

Enfin, si vous voulez trouver de l’inspiration pour vos futurs projets, je vous invite à suivre notre tableaux Pinterest sur les palettes de couleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.